Caractéristique :

La ville de Scotstown a, par son histoire, une caractéristique qui lui est propre, soit l’héritage écossaise de ses premiers pionniers venus des îles Lewis et Harris.  Pour traduire concrètement cet héritage et cette couleur locale, le Cœur villageois de Scotstown réalise un projet de mise en valeur d’une caractéristique écossaise, soit l’installation d’un monolithe en hommage au cercle de pierres de Callanais et  des légendes écossaises qui sont en lien avec la culture et la géographie de la ville et des Iles d’origine. Dans ce cheminement, Le Cœur Villageois a créé la thématique de l’Univers caché du Petit Monde.

Concept – l’Univers caché du Petit  Monde à Scotstown

Lorsque les Écossais décidèrent de quitter leurs îles dans le nord de l’Écosse, ils étaient loin de se douter qu’une partie du Petit Monde avait décidé de les accompagner dans leur migration pour leur nouveau pays, soit la région des Eastern Townships (Cantons-de- l’Est) du Bas-Canada, plus tard appelée Québec. Parmi ceux-ci se trouvaient des fées (fairies), lutins, brownies,  pixies, sprites, trolls, gnomes, nains (dwarfs),  elfes et autres créatures magiques qui s’établirent dans les boisés, les champs, les arbres et les jardins.

Légendes Écossaises

Au fil des années, ils furent à l’origine de nombreuses légendes d’origine écossaise dans la région de Scotstown dont le lieu central se trouve dans le Parc Walter-MacKenzie le long de la Rivière au Saumon, qui seront présentées à une date ultérieure.

Attraits :

a. Le ‘Circuit historique, patrimonial et architectural de Scotstown’ décrit plus de 40 bâtisses de Scotstown; il existe en format numérique et papier en français et en format papier et bientôt numérique en anglais;

b. Les 4 panneaux artistiques sur l’histoire de Scotstown installés autour de la cheminée situés près du barrage;

c. Le Parc Walter-MacKenzie le long de la rivière au Saumon avec ses attraits :

I. le barrage, 2 gloriettes/gazébo, chaises inclinées pour l’observation des étoiles, nombreuses  tables à piquenique, site de feu de camp, site de BBQ, location de kayak, canot, pédalos et bicyclettes;

II. le ‘Camping de la Rivière étoilée’ avec ses 10 places pour les motorisés et ses 15 places pour un camping en tente dit sauvage.

III. le  sentier pédestre et cycliste qui est relié au Parc régional du Marécage des Scots qui est connecté au Parc National du Mont Mégantic, secteur Franceville, d’une longueur approximative de 25 km aller-retour;

IV. le Petit Écossais, qui sert de kiosque d’accueil touristique  et centre de location pour le Camping de la Rivière Étoilée.

V. En 2019, verra l’inauguration d’une réplique d’une chaumière écossaise, Croft House, typique des maisons des Iles Hébrides au 18è siècle.

VI. a. En 2015,  la ville de Scotstown a choisi de mettre en valeur son héritage écossais en misant sur la thématique des Légendes  et du Mystique Écossais.

Ainsi en 2018, dans la continuité de cette thématique, a été créé dans la communauté un environnement fantastique, intitulé ‘À la Découverte de l’univers caché du Petit Monde’, misant sur la création d’habitats elfiques plus particulièrement dans le Parc Walter-MacKenzie. Ainsi dans la suite du concept original, le Coeur villageois a réalisé un parcours dans ce boisé pour animer le Petit Monde, grâce à l’installation de portes, masques, fenêtres, créatures.  Plus de 80 habitats elfiques  décorent le Parc Walter-MacKenzie et  plus d’une trentaine ont été créés par les résidents de la ville et de la région ornant ainsi les résidences et jardins de la ville.

À chaque année, la population est invitée, à en installer, sur leur propre terrain ou les terrains publiques, des habitas elfiques pour encourager le Petit Monde à vivre et à demeurer à Scotstown,  lors d’un concours qui a lieu à l’automne et qui se termine avec une fête familiale le soir de la Samain (l’Halloween). Tous sont invités à se lancer à la Découverte des Habitats elfiques, à l’année longue, dans le Parc Walter-MacKenzie et à participer au Concours à chaque automne.

d. Le Salon de thé Scott sert un goûter composé d’un thé (une trentaine de thés provenant de diverses régions du monde) accompagné de scones avec crème Devonshire et confiture écossaise et/ou  le fameux Sconewich.

e. Les fresques du grand peintre Frédéric datant de 1973 peuvent être appréciées à l’hôtel de ville. Frédéric est né à Scotstown en 1938 de son vrai nom “Gilles Doyon”.

f. La Charcuterie  de Scotstown, charcuterie artisanale  qui vend ses produits à travers le Canada; le client peut choisir sa charcuterie sur place et  un commis lui préparera un sandwich individualisé;

g. Le Resto du Village  qui sert des repas créés à partir de produits locaux et des boissons de microbrasseries régionales;

h. De plus, la ville de Scotstown fait partie du Sentier des Écossais regroupant les municipalités de Milan, Stornoway, Lingwick et Hampden. Le sentier est disponible sur Balado Découverte. Plusieurs activités sont offertes (concerts, exposition, musée…) et en 2019, il y aura les célébrations en mémoire du 125è de la mort de Donald Morrison, héros/filou écossais de la région.

i. Le Ceilidh (rencontre des familles écossaises de la région) qui a lieu à tous les 2 ans offre différentes activités (repas,  exposition de photographies historiques, danses et présentation des tartans des familles écossaises, visite des bâtiments historiques). La prochaine rencontre se tiendra les 26-27-28 juillet 2019.

j. Le ‘Circuit des Tartans’, constitué de 25 oriflammes représentant les familles pionnières écossaises s’étend le long du chemin Victoria et  le long de la rue de Ditton.

k. Léo Désilets, Maître herboriste, entreprise crée à Scotstown en 1974 et entièrement québécoise, s’impose dans le marché des produits de santé naturels en tant que chef de file, offrant une gamme unique de produits à base de plantes, efficaces et sûrs, de qualité supérieure  et cela depuis 1974.